Le Forum pour l'Emploi

Forum d'échanges sur vos droits, vos questions lors d'un licenciement, ou d'une démission, les congés, les arrêts de travail, contrat de travail, les primes, les heures supplémentaires
Nous sommes le 19 févr. 2018, 11:12

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
MessagePosté : 04 févr. 2018, 09:32 
Hors ligne

Enregistré le : 08 janv. 2016, 13:12
Messages : 3
Bonjour,
mon patron m'impose une rupture conventionnelle. Relation dégradée et management ahurissant (!) = je suis plutôt pour.

Cependant, je n'ai pas lu tout de suite le retour fait par la patronne à l'entretien annuel, mais une fois que cela a été fait, j'ai senti la colère monter : inversion des causalités, mensonges, approximations, mauvaise foi, ses remarques sont si éhontément mensongères, que c'en est de la calomnie ou de l'acharnement !

Donc, je pense toujours que le mieux pour moi est de partir et de trouver une entreprise plus saine, mais je me pose la question de demander une indemnité supra-légale afin de ne pas être perdante durant la période de chômage, puisque j'estime être compétente, utile à l'entreprise, et que le départ n'est pas de mon fait.
Je lis ça et là que si la rupture est à l'initiative du patron, l'employé tiendrait le couteau par le manche. J'ai un gros doute.

Si je demande 6 mois d'indemnité supra-légale, sachant que ce ne sont pas des tendres :
qu'est-ce qui les empêche par exemple de renoncer à la rupture conventionnelle, et à me mettre au placard en dégradant mon quotidien, en attendant gentiment que je craque et que je démissionne ?
Auquel cas j'ai tout perdu, on dit que les prud'hommes, c'est long et usant lorsqu'on souhaite se reconstruire avant tout.

Comment puis-je être protégée efficacement de cela ?

précision, si c'est utile : c'est ma 2eme rupture, la première, j'étais tellement abasourdie, que j'ai tout signé, sans discuter.
Actuellement, je suis cadre dans une PME montée en groupe de 15 à 20 employés au total depuis 1 an pile

autre précision : le rendez-vous pour signer aura lieu ce mardi, dans 2 jours, et je n'ai pas su m'organiser pour me faire assister (annonce de rupture faite il y a une semaine seulement).

Je lis : "Si le salarié choisit se faire assister, il doit en informer l’employeur avant la date prévue pour le (ou les) entretien(s)."

je comptais contacter une union locale CGT, mais ils n'ouvrent que le mardi, et j'imagine qu'ils ne pourront pas se rendre disponibles au pied levé.

un conseil, retour d'expérience est bienvenu !
merci et au plaisir de vous lire,


Haut
   
 


Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com


© Le-Forum-Emploi.com - Tous droits réservés 2004-2017

Restez en Alerte | Banque de CV | Le Forum de l'Emploi